Article

4 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 31,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    10 4 0 1


Pneumologie
[68068]
Doi : 10.1016/S1155-195X(16)68068-4
Asthme professionnel avec et sans période de latence
 

C. Lemiere , A. Cartier
 Service de pneumologie, Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, Université de Montréal, 5400, boulevard Gouin-Ouest, Montréal, QC H4J 1C5, Canada 

Auteur correspondant.
Résumé

L'asthme est actuellement une des maladies professionnelles respiratoires les plus fréquentes. L'asthme professionnel (AP) est défini comme un type d'asthme causé par le milieu du travail. On en distingue deux formes : l'AP avec période de latence nécessaire à la sensibilisation, c'est la forme la plus fréquente ; l'AP sans période de latence ou le syndrome d'irritation bronchique (SIB) où, à la suite d'un accident inhalatoire unique ou multiple, le travailleur présente des symptômes asthmatiques avec persistance d'hyperréactivité bronchique. L'investigation clinique de l'AP avec période de latence repose sur un organigramme décisionnel de tests. L'intensité de l'exposition à un agent constitue le risque le plus important. De tous les facteurs personnels prédisposants, un seul, l'atopie, favorise l'apparition d'AP aux agents de haut poids moléculaire (protéines). L'AP peut causer la persistance de manifestations asthmatiques même après la fin de l'exposition, et ce d'autant plus si les travailleurs ont été exposés trop longtemps et ne se sont pas retirés assez rapidement de leur milieu de travail après le début des symptômes. Les agences médicolégales n'offrent généralement pas la compensation souhaitable pour les travailleurs ayant contracté un AP. Le SIB est causé par l'inhalation d'une substance à propriétés irritantes, générée à hautes concentrations. L'AP, avec ou sans période de latence, est un excellent modèle du développement de l'asthme chez l'humain.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Asthme, Asthme professionnel, Syndrome d'irritation bronchique, Période de latence, Isocyanates




© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : C. Lemiere, A. Cartier. Asthme professionnel avec et sans période de latence. EMC - Pneumologie 2016;13(2):1-10 [Article 6-039-V-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article