Article

12 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 29,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    12 12 0 1


Podologie
[63881]
Doi : 10.1016/S0292-062X(15)63881-8
Pied de l'enfant paralysé cérébral
 

M. Ursei a, b,  : Chirurgien orthopédie pédiatrique, C. Thevenin-Lemoine a : Chirurgien orthopédie pédiatrique, P. Lebarbier b : Ancien médecin-chef
a Hôpital des Enfants, Centre hospitalier universitaire, 330, avenue de Grande-Bretagne, BP 3119, 31059 Toulouse cedex, France 
b Centre Paul-Dottin (Agir-soigner-éduquer-insérer [ASEI]), 26, avenue Tolosane, BP 12283, 31520 Ramonville-Saint-Agne, France 

Auteur correspondant.
Résumé

La paralysie cérébrale est une cause fréquente de déformations orthopédiques de l'enfant présentant une pathologie neurologique. L'atteinte du pied est quasi constante. Les déformations, absentes à la naissance, se développent progressivement avec la croissance, en conséquence des déséquilibres musculaires (hypertonie ou faiblesse de certains groupes musculaires), des troubles de la commande et des troubles de la croissance musculaire. Chez l'enfant avec potentiel de marche, l'atteinte du pied peut rendre difficile la station debout et l'acquisition de la marche. Pour le patient non marchant, les déformations du pied sont gênantes pour l'installation, la verticalisation et le chaussage. L'évaluation du pied doit tenir compte de l'âge de l'enfant et de l'évolutivité avec la croissance. L'examen clinique comprend des bilans spécifiques : spasticité, contrôle et force musculaire. Pour le patient marchant, l'analyse quantifiée de la marche permet d'étudier la fonction du pied en rapport avec les autres articulations et les conséquences sur la marche. Les objectifs du traitement sont de prévenir, réduire ou corriger les déformations, en fonction des capacités fonctionnelles de l'enfant. Le traitement est complexe et multidisciplinaire ; il vise tant la diminution des conséquences de la pathologie neurologique que la correction des anomalies déjà présentes et la prévention des récidives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Paralysie cérébrale, Hypertonie, Déformations du pied, Toxine botulinique




© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. Ursei, C. Thevenin-Lemoine, P. Lebarbier. Pied de l'enfant paralysé cérébral. EMC - Podologie 2015;12(2):1-12 [Article 27-120-A-25].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article