Article

20 iconographies
2 vidéos / animations
1 autoévaluation interactive
11 informations supplémentaires
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 58,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    10 20 2 12


Dermatologie
[60267]
Doi : 10.1016/S0246-0319(15)60267-9
Manifestations cutanéomuqueuses des mycobactéries environnementales (dont Mycobacterium ulcerans )
 

J.-J. Morand  : Professeur agrégé du Val-de-Grâce
 Service de dermatologie, Hôpital d'instruction des Armées Sainte-Anne, 2, boulevard Sainte-Anne, 83800 Toulon cedex 9, France 

Résumé

Le genre Mycobacterium comporte plus d'une soixantaine d'espèces dont seulement un quart est pathogène ; à peine une douzaine d'espèces s'expriment par des manifestations cutanéomuqueuses. Les mycobactéries environnementales (ex-atypiques) se contractent accidentellement dans le milieu extérieur contrairement aux mycobactéries à transmission interhumaine que sont la tuberculose et la lèpre. En région tropicale humide, l'infection à Mycobacterium ulcerans constitue une véritable maladie émergente, prioritaire pour l'Organisation mondiale de la santé. En France, l'atteinte à Mycobacterium marinum des aquariophiles est le modèle de contamination du sujet immunocompétent le plus souvent rapporté. L'immunodépression, notamment lors du syndrome de l'immunodéficience acquise (sida), favorise les formes généralisées de mycobactérioses, le plus souvent liées au complexe Mycobacterium avium-intracellulare . Depuis l'avènement de la trithérapie et des facteurs de croissance, ces infections à mycobactéries environnementales sont redevenues rares.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Mycobactérie environnementale, Mycobactérie atypique, Mycobacterium ulcerans, Ulcère de Buruli, Mycobacterium marinum, Mycobacterium avium-intracellulare




© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : J.-J. Morand. Manifestations cutanéomuqueuses des mycobactéries environnementales (dont Mycobacterium ulcerans). EMC - Dermatologie 2015;11(1):1-10 [Article 98-365-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article