Article

11 iconographies
1 autoévaluation interactive
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 38,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    9 11 0 1


Dermatologie
[67301]
Doi : 10.1016/S0246-0319(15)67301-0
Hémangiomes et autres tumeurs
 

M. Barreau , A. Dompmartin
 EA 4562, Laboratoire MILPAT, Service de chirurgie maxillo-faciale/dermatologie, CHU de Caen, avenue Georges-Clemenceau, 14033 Caen cedex, France 

Auteur correspondant.
Résumé

Les anomalies vasculaires forment un groupe hétérogène de maladies, se différenciant par leur présentation clinique, leur évolution et leur pronostic. En 1982, une classification de ces anomalies a été établie par Mulliken et Glowacki. Celle-ci a ensuite été adoptée par l'International Society for the Study of Vascular Anomalies (ISSVA) en 1996. Elle a subi de toutes dernières modifications lors du Congrès mondial sur les anomalies vasculaires à Melbourne (avril 2014). Cette classification sépare les anomalies vasculaires en deux catégories : les tumeurs vasculaires, caractérisées par une prolifération cellulaire, et les malformations vasculaires, qui sont des anomalies structurales des vaisseaux sanguins. L'hémangiome infantile (HI) appartient aux tumeurs vasculaires. C'est la tumeur bénigne la plus fréquente de l'enfant. Dans la plupart des cas, les HI sont de petite taille, involuent progressivement sans séquelle, et aucun traitement n'est alors nécessaire. Néanmoins, dans certaines localisations ou dans les cas d'HI compliqués, une prise en charge médicale se révèle indispensable (environ 10 % des cas) pour limiter la croissance de ces tumeurs et accélérer leur involution. On distingue par ailleurs les hémangiomes congénitaux, développés in utero, dont il existe trois types évolutifs, l'un régressif (rapidly involuting congenital hemangioma [RICH]), le second persistant (non-involuting congenital hemangio ma [NICH]) et le troisième partiellement régressif (partially involuting congenital hemangioma [PICH]), plus récemment décrit. D'autres tumeurs vasculaires existent d'agressivité variable, dont certaines sont susceptibles de se compliquer d'un rare et grave phénomène de Kasabach-Merritt, l'angiome en touffes et l'hémangioendothéliome kaposiforme. Les malformations vasculaires sont des anomalies du développement des vaisseaux pendant la vie intra-utérine. La plupart d'entre elles sont sporadiques mais certaines sont transmises génétiquement. Elles peuvent être simples, combinées (ou mixtes, la dénomination dépend du type de vaisseau impliqué : capillaroveineux, capillaro-lymphatico-veineux, etc.) ou associées à d'autres anomalies et pouvant alors être le marqueur cutané d'un syndrome complexe. La classification clinicoradiologique et histopathologique de l'ISSVA est indispensable pour le diagnostic et la prise en charge de ces patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hémangiomes, Congénital, Hémangioendothéliome, Malformations, Vaisseaux




© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. Barreau, A. Dompmartin. Hémangiomes et autres tumeurs. EMC - Dermatologie 2015;11(1):1-9 [Article 98-745-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article