Article

5 iconographies
2 arbres décisionnels
1 autoévaluation interactive
5 informations supplémentaires
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 44,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    15 5 0 8


Pneumologie
[68003]
Doi : 10.1016/S1155-195X(15)68003-3
Chimiothérapie des cancers bronchiques non à petites cellules
 

M. Pérol
 Département de cancérologie médicale, centre régional de lutte contre le cancer Léon-Bérard, 28, rue Laënnec, 69008 Lyon, France 

Résumé

La chimiothérapie cytotoxique des cancers bronchopulmonaires non à petites cellules (CBNPC) est fondée, sauf contre-indication liée à l'état général ou aux comorbidités, sur un doublet associant un sel de platine et un cytotoxique partenaire actif en monothérapie. Elle s'intègre actuellement à tous les stades de la maladie, hormis les stades IA et IIA. Pour les stades pouvant bénéficier d'une résection chirurgicale complète, la chimiothérapie postopératoire fait partie du standard thérapeutique en cas d'atteinte ganglionnaire ou de diamètre tumoral supérieur à 4 cm, permettant d'augmenter la survie à cinq ans et le taux de guérison d'environ 4 %. La chimiothérapie préopératoire constituant une alternative à la chimiothérapie adjuvante est principalement utilisée en cas d'identification préopératoire d'une atteinte ganglionnaire médiastinale homolatérale (N2). Dans les stades localement avancés, l'association concomitante de la chimiothérapie à la radiothérapie permet d'améliorer significativement la survie à long terme par le biais d'un meilleur contrôle local. Malgré l'identification d'une altération génétique responsable de l'oncogenèse chez une part croissante des patients atteints de CBNPC métastatique, la chimiothérapie cytotoxique reste la base du traitement de la grande majorité des patients traités à un stade métastatique. Outre les progrès liés aux traitements de support contribuant à en améliorer la tolérance, plusieurs avancées ont conduit à améliorer la survie des patients au stade métastatique, dont la prise en compte de l'histologie dans la décision thérapeutique, l'utilisation du pémétrexed dans les carcinomes non épidermoïdes, les stratégies de maintenance en première ligne, l'adjonction d'un traitement antiangiogénique et l'emploi de plusieurs lignes de traitement. L'avènement d'inhibiteurs de kinases plus spécifiques et plus actifs et de nouvelles approches thérapeutiques telles que l'immunothérapie entraîneront inéluctablement le recul ou l'utilisation plus tardive de la chimiothérapie dans les stratégies thérapeutiques du futur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cancer bronchique, Chimiothérapie, Chimioradiothérapie, Chimiothérapie adjuvante, Chimiothérapie néoadjuvante




© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : M. Pérol. Chimiothérapie des cancers bronchiques non à petites cellules. EMC - Pneumologie 2015;13(1):1-15 [Article 6-002-L-11].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre