Article

16 iconographies
1 autoévaluation interactive
3 cas cliniques
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Service d'aide à la décision clinique
Publicité


L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner, prenez contact avec votre délégué régional EMC ou consultez notre site e-commerce

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 46,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    10 16 0 5


RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE : Génito-urinaire - Gynéco-obstétricale - Mammaire
[55944]
Doi : 10.1016/S1879-8543(15)55944-2
Imagerie du sein opéré et traité
 

A. Tardivon  : Praticien spécialiste des centres de lutte contre le cancer, E. Aubert : Assistante spécialiste, M. Kollen : Ancien Chef de clinique assistant, F. Thibault : Praticien spécialiste des centres de lutte contre le cancer, C. Malhaire : Praticien spécialiste des centres de lutte contre le cancer
 Service de radiologie, Institut Curie, 26, rue d'Ulm, 75248 Paris cedex 05, France 

Auteur correspondant.
Résumé

L'échographie mammaire est l'examen clé dans les complications postopératoires immédiates (hématome, abcès). La stratégie dans la prise en charge des échecs d'exérèse chirurgicale de cancers (histologie bénigne, marges envahies) repose sur la confrontation du bilan d'imagerie postopératoire (mammographie, échographie) avec l'ensemble du bilan diagnostique préopératoire. Lorsque ce bilan est mis en défaut (absence de lésion), une imagerie avec produit de contraste (angiomammographie, imagerie par résonance magnétique [IRM]) est indiquée pour retrouver le cancer laissé en place (échec) ou pour évaluer la maladie résiduelle (marges envahies) si un second traitement conservateur est possible. Après traitement conservateur d'un cancer, le suivi radiologique (mammographie±échographie) est annuel, sans limitation dans le temps. La connaissance des aspects post-thérapeutiques bénins en imagerie (cicatrice, inflammation postradique, kyste huileux, calcifications) est primordiale pour ne pas inquiéter à tort les patientes. L'interprétation des bilans successifs doit se faire en prenant en compte les données cliniques (type de cancer, types de traitements, examen clinique) et radiologiques (comparaison avec les bilans antérieurs). L'IRM est indiquée au cas par cas : contexte à haut risque, symptomatologie clinique avec imagerie standard normale, suspicion de récidive locale dans le lit opératoire en imagerie standard, récidive avérée et second traitement conservateur envisagé. Les signes radiologiques de récidive sont les mêmes que ceux décrits en dépistage. Il est important de retenir que le délai d'apparition de ces récidives locales est à partir de deux ans après la fin du traitement et qu'elles siègent préférentiellement dans le même quadrant mammaire que le cancer initial.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Sein, Imagerie post-thérapeutique, Mammographie, Échographie, IRM, Cancers du sein, Récidive locale




© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Toute référence à cet article doit porter la mention : A. Tardivon, E. Aubert, M. Kollen, F. Thibault, C. Malhaire. Imagerie du sein opéré et traité. EMC - RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE : Génito-urinaire - Gynéco-obstétricale - Mammaire 2015;10(4):1-10 [Article 34-820-A-10].

Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com | Site de contenu dédié aux médecins généralistes : www.mgconsulte.com | Plateforme de formation des infirmier(e)s : www.pratique-infirmiere.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article